Je sors avec un homme marié

homme mariemaitresse d’un homme marie

Une rencontre inattendue, un premier baiser échangé, une nuit de culpabilité mais inoubliable… et soudain, vous le savez : « je sors avec un homme marié ». Vous reconnaissez-vous dans ces quelques conseils ?

Ayez le cœur bien accroché

Même s’il vous envoie au septième ciel et que vous avez fini par tomber amoureuse de lui, être la maîtresse d’un homme marié est très peu compatible avec un tempérament sensible et romantique. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous risquez de trop souffrir chaque fois que sa femme l’appelle sur son portable et qu’il est encore chez vous. Chaque « je t’aime », même feint (mais qui peut en être sûr ?), risque de vous retourner le cœur. Les week-ends en famille, sa femme qui appelle pour qu’il rentre alors que vous êtes en plein dîner, les vacances qui s’éternisent en été : pour fréquenter un homme marié, ayez le cœur bien accroché et soyez prête à de nombreuses concessions. Vous n’êtes pas à l’abri non plus d’être parfois submergée de culpabilité en pensant à sa femme et ses enfants, quoi qu’il vous en dise. Rappelez-vous que dans la plupart des cas, une maîtresse qui reste avec ce type d’homme a tout simplement développé des sentiments pour lui, et que vous juger est bien trop facile vu de l’extérieur. En réalité, vous êtes très attachée à cet homme et, malgré les conditions dans lesquelles vous vous voyez, n’imaginez pas un instant qu’il disparaisse de votre vie. Soyez prête également à devoir mentir sur votre relation en public, par exemple s’il s’agit d’un collègue ou manager au travail. Vous devez être insoupçonnable, et cela peut être particulièrement difficile à certains moments.

La liberté, ça se travaille !

Pour vous préserver et malgré votre attachement à cet homme, ne soyez pas l’équivalent d’une Geisha qui attend sagement chez elle que son amant puisse enfin la retrouver. Le meilleur moyen de vous protéger de cette dépendance est de ne pas vous priver d’autres rencontres et relations sexuelles. S’il venait à vous le reprocher, n’hésitez pas à le remettre sèchement en place : il est très, très mal placé pour vous donner des leçons et, à moins qu’il ne quitte sa femme, n’a aucun droit sur vous et votre liberté ! Si vous ne parvenez pas à le quitter, le fait de rencontrer d’autres hommes et de vous autoriser à avoir d’autres expériences vous aidera peut-être à rencontrer un homme libre qui vous plaira tout autant. Finalement, le proverbe « ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier » s’applique plutôt bien à quelqu’un qui sort avec un homme marié.

N’attendez pas plus de lui que ce qu’il vous donne déjà

Vous le croyez encore lorsqu’il vous promet qu’il va « bientôt » quitter sa femme, qu’ils « ne font plus rien au lit » ou qu’il « reste pour les enfants » ? Grosse erreur. Dans tous les cas, vous ne devez pas rester avec lui dans l’espoir qu’il quittera sa femme pour vous. La plupart des hommes adultères ne le font pas, mais ne cessent de le promettre pour maintenir leur maîtresse dans le doute et les garder disponibles. Soyez honnête envers vous-même et admettez qu’il y a très peu de chances que cela se produise. Et même si c’était le cas, seriez-vous aussi heureuse avec lui dans un cadre de vie commune plus « banal » ? Le côté interdit d’une relation fait aussi partie du charme de l’adultère. Un charme qui, si on le retire, en déçoit bien plus d’un… et vous pourriez le vivre aussi.


Tags: ,